Bienvenue au Changement climatique

Document Philippe Pastoureau

recommander cette page


JPEG - 65.5 ko

Je ne sais pas si je dois dire aléas climatique (quelque chose d’imprévisible), où si je dois me résigner à travailler avec le changement climatique qui va forcément modifier mes pratiques...

Il faut arrêter de nier l’évidence, le changement climatique est bien là, en tout cas cela fait 2 années de suite qu’il s’invite dans mes champs, 2 années de suite que Dame nature me rappelle que je ne peux pas tout maitriser avec le hight-tech, la chimie, une mécanisation pour palier le surplus ou le manque d’eau. Bref, vous l’aurez compris, 2017 est moins catastrophique que 2016 mais je suis très loin de mes espérances, et ce n’est pas cette année que je vais refaire ma trésorerie.

À la vue des courbes de production de mes panneaux solaires, la production annuelle est légèrement supérieure au prévisionnel, cool mais ce qui m’interpelle, c’est que ma production est largement supérieure au second trimestre et qu’elle se régule ensuite. Tout le monde a bien remarqué que les saisons avancent, c’est un peu plus ennuyeux lorsque le printemps arrive alors que l’hiver n’est pas encore parti, dérèglement climatique ou...

Ça, c’était avant Irma !!!

J’ai écrit les quelques lignes ci-dessus il y a 2 mois en vue de vous faire un petit article de ma moisson, puis il y a eu les vacances, puis il y a eu Irma...

Je n’ai pas de mots pour décrire l’impuissance que je suis face à Dame nature, mais je suis très malhonnête en écrivant ceci !!!
Et si mes pratiques agricoles étaient à l’origine de ces changements climatiques, quelle ligne de défense j’adopte ?
Que dirai-je à mes enfants ?
" Que je ne savais pas " ???

Je suis dans le doute, et comme je doute j’agis vers des pratiques qui concilient agriculture et écologie en espérant avoir le moins d’impact possible. Ma marge de progrès est encore énorme, mais l’essentiel n’est pas là, l’essentiel est que nous agissions tous tout de suite,
rêvons d’un monde où l’agriculteur sera au cœur des équilibres naturels, vitaux à notre survie.

2017

Merci Amandine

2014

Cette vidéo a 3 ans, j’ai ri lorsque je l’ai visionnée pour la 1ère fois, aujourd’hui chaque mot résonne différemment dans ma tête.

Merci Fabien et Nicolas

Et Maintenant

Que dirais-je à mes enfants ???
" Que je savais " ???

Il n’est jamais trop tard, en respect pour tous les gens qui subissent de plein fouet la violence de notre climat, pour tous ces drames qui touchent des familles qui paient pour la planète, il est plus que temps d’agir collectivement, bien au delà de nos frontières.



Contact - Mentions Légales - Problème technique ?