Nouvelle PAC et crédit carbone

Document Christophe de Carville

recommander cette page


« Le Parlement, qui depuis la mise en œuvre du traité de Lisbonne est codécisionnaire sur la Pac avec la Commission européenne, s’est prononcé, le jeudi 8 juillet 2010, sur ce que devrait être la réforme de la Pac après 2013 [...]
Ils devront répondre aux nouveaux enjeux de société : changement climatique, sécurité alimentaire, qualité des aliments et compétitivité des entreprises. Un paiement complémentaire, toujours financé par Bruxelles, devrait être versé aux agriculteurs dans le cadre de contrats simples pluriannuels qui les rémunéreraient pour avoir réduit leurs émissions de dioxyde de carbone par unité de production et/ou amélioré leur stockage du dioxyde de carbone dans les sols.
 »
Source France Agricole

Le marché mondial des crédits carbone a augmenté de de 8% entre 2008 et 2009 pour atteindre la somme de 144 milliards de $, et ce en dépit de la crise économique. Ça vient doucement, on en parle petit à petit mais c’est loin d’être une façon de penser généralisée dans le monde agricole : considérer l’empreinte écologique d’une activité plus que son rendement brut. Se soucier de la manière dont on produit autant que de la quantité produite. En ce sens les dispositions européennes sont intéressantes mais comment seront-elles réellement appliquées ?



Contact - Mentions Légales - Problème technique ?