Tour de plaine chez Éric Perronne (Sarthe)

Guillaume Bodovillé


Éric Perronne est agriculteur à Rouesse Fontaine, dans la Sarthe.

Éric a employé un Horsch SE de 1994 à 2000, puis un Patosem de 2000 à 2008.
Le Patosem est un semoir analogue à un Dutzi : pattes d’oie, cultivateur rotatif, semis à la volée dans le flux de terre, rouleau de rappui farmflex.

JPEG - 133.9 ko
t7hhnh81je-web

Depuis 2008, Éric travaille avec un Compil. Les semis se font à la volée (sur la photo, mulchage des résidus de maïs et semis simultané de blé).

JPEG - 180.7 ko

Cette parcelle est en non labour depuis 1994, et en monoculture de blé depuis 2003.
Éric met désormais en place une rotation sur 4 ans : blé (puis couvert en interculture) / maïs / pois protéagineux de printemps / colza.
Le sol est un limon argileux (20% d’argile).
Le blé a été récolté le 22 Juillet 2009.
Le couvert de radis, avoine, féverole, etc., a été semé à 130 kg/ha le jour même de la moisson, à la volée au Compil. Il dépasse aujourd’hui les 45 cm.
Le couvert sera mulché au Compil, avant le semis de maïs au printemps prochain.

1pccp36u1g-web

Pour Éric, l’arrêt du labour était déjà un grand pas pour retrouver un sol vivant, mais ce n’est pas encore suffisant. Éric estime que dans ses conditions pédo-climatiques les couverts qu’il implante depuis 2 ans sont la clé de la réussite en non labour : ils tiennent la structure et dynamisent l’activité biologique.

Le mulch de paille, le couvert et ses racines.

JPEG - 213.8 ko

La structure.
Aucun travail profond n’a été réalisé depuis 1994.
On remarque la profondeur de l’ancien labour, mais on ne voit pas de semelle de labour. Cela ne semble pas être une limite pour les racines.

JPEG - 188.1 ko

Les radicelles descendent à plus de 80 cm de profondeur. Elles profitent des galeries des anéciques.
Les déjections des anéciques tapissent la paroi des galeries.

JPEG - 190.3 ko

D’autres photos

Merci Éric.


Contact - Mentions Légales - Problème technique ?