Le WWF Brésilien soutient le semis direct

Document Thierry Stokkermans

recommander cette page


Parfois, en naviguant sur Internet, on peut être surpris. Et je l’ai été lorsque j’ai découvert, il y a deux ans environ, que le WWF brésilien soutient le semis direct (figure 1) alors que le WWF Français est anti-glyphosate (figure 2).
JPEG - 119.4 ko
JPEG - 149.7 ko
Soit, être pro-semis-direct ne signifie pas que le WWF Brésilien est pro-Glyphosate et que le fait que WWF France soit anti-glyphosate ne signifie pas qu’il soit anti-semis-direct. Néanmoins, la pratique du semis direct est tellement liée à l’utilisation du glyphosate qu’il est difficile d’être pro-semis-direct et anti-glyphosate en même temps. C’est pourquoi au début, je me suis dis que c’était une erreur et qu’une mise à jour ne devrait pas tarder. Mais non. Deux ans plus tard, la divergence est toujours là. Si le soutien au semis direct persiste, c’est que le WWF Brésilien a dû réfléchir à la question et cherche à promouvoir une pratique respectant leurs valeurs. Ils ont une page de présentation générale et une page avec des conseils pratiques intitulés « comment faire ».
En regardant plus loin sur Internet, il est apparu que le WWF a aussi publié un document en anglais au sujet du semis direct et que ce document est une référence bibliographique dans plusieurs pages Wikipédia (figure 3).
JPEG - 180.8 ko

Malheureusement, ce document n’est plus en ligne et donc il n’est pas possible de lire. Mais il semble que le WWF y présente le semis direct comme un moyen de lutter contre l’érosion, d’augmenter la réserve utile et les rendements et de stocker du carbone dans le sol.
Néanmoins, je me réjouis de la nouvelle : une antenne nationale d’une ONG internationale, le WWF Brésil, soutient le semis direct. Et j’espère qu’ils sauront convaincre leurs camarades des autres antennes nationales de l’importance de la technique.



Contact - Mentions Légales - Problème technique ?

Hébergeur web vert