"Le sol regorge de trésors" OU les mycorhizes expliquées aux enfants

Animation nature pour les enfants

Document Frédérique Hupin

recommander cette page


Terrier de lapin Qui a dit qu’il ne fallait pas sortir avec des enfants quand il fait -8°C dehors ?
Dans le cadre des ateliers « nature et découverte » que j’organise avec des enfants après l’école, nous sommes partis à la chasse au trésor. Les arbres nous ont guidés dans notre périple. J’avais au préalable parcouru la piste en photographiant les arbres tout le long du chemin. Les enfants devaient alors reconnaître ceux-ci afin de trouver le trésor. Pour ne pas devoir enlever leurs moufles et faire défiler les photos sur la tablette, les enfants ont imaginé d’utiliser le bout de leur nez. Ça a marché. Et dans tous les sens du terme. Sans jamais se plaindre du froid, tout sourire aux lèvres et en courant partout, les enfants sont allés d’arbre en arbre, d’observation en observation. Ils ont ainsi découvert le trésor caché dans un terrier de lapin. Et quel trésor : des cornets de glace ! C’était de saison.
Piste des arbres Jeu de piste avec les arbres
La vie secrète des arbres Le livre qui m’a inspiré ces derniers mois est "La vie secrète des arbres" du forestier allemand Peter Wohlleben. On y parle de mycorhizes et de connexion entre les arbres et les habitants du sol.
Ecoute les arbres parler Mais tout ça est peut-être un peu complexe pour des bambins de six ans alors l’ingénieur forestier a pensé à eux en déclinant son livre pour les enfants : "Ecoute les arbres parler". Il leur explique que sur les racines des arbres, vivent des champignons. Ceux-ci fournissent des services à l’arbre qui en échange leur donne du sucre qu’il a fabriqué grâce à ses feuilles et à la lumière du soleil. Ces champignons jouent le rôle de messager entre les arbres. Si un arbre a quelque chose d’important à dire à un autre arbre (par exemple qu’il est en train de se faire manger par un insecte), il envoie un liquide à travers ses racines. Les filaments du champignon reçoivent le message de l’arbre et le transmettent aux autres arbres. Les arbres peuvent alors préparer leur défense en produisant du jus que les insectes détestent. Les racines des arbres sont donc toutes interconnectées grâce aux filaments des champignons. Une souche peut même encore vivre en étant alimentée via ses racines par les copains d’à côté. Belle preuve de solidarité. Je recommande ce livre pour les enfants de 5 à 12 ans, mais les grands enfants s’en régaleront également.



Contact - Mentions Légales - Problème technique ?