Quand les vignerons se mettent à l’agriculture de conservation

recommander cette page



Télécharger le document
(PDF - 742.3 ko)

Depuis quelques années, une part grandissante de vignerons s’approprient les couverts végétaux et le semis direct. Si la reconquête de la qualité des sols reste un de leurs objectifs, ils ouvrent également la voie à de nouveaux systèmes de cultures, plus performants sur la gestion de l’eau, de la fertilité, des adventices et, qui sait, peut-être également sur la qualité des vins. TCS, qui les accompagnent depuis le début, fait le point.


Contact - Mentions Légales - Problème technique ?