L’agriculture de conservation est l’alternative numéro 1

Document Thierry Stokkermans

recommander cette page


L'AC alternative numéro 1Les agriculteurs en Agriculture de Conservation (AC) peuvent être fiers car leur agriculture représente la première alternative à l’agriculture conventionnelle.
Au niveau mondial, elle couvre 125 millions d‘hectares (Friedrich et al., 2012) contre seulement 43 millions d’hectares pour l’Agriculture Biologique (AB) (Willer & Lernoud, 2016).
Les agriculteurs ont donc engagé près de trois fois plus de surface en AC qu’en AB. Je n’ai pas trouvé d’étude universitaire expliquant cette différence mais les agriculteurs engagés expliquent souvent que l’AC répond bien aux problématiques environnementales, climatiques, sociétales et économiques qui leur sont posées. Les experts estiment que la surface mondiale en AC croit de 7 millions d’hectares par an (Friedrich et al., 2012), soit 70 000 km2. Ramener au planisphère, c’est l’équivalent des royaumes des Pays Bas et de Belgique combinés qui sont convertis à l’AC tous les ans.
Libre à vous de décider si ces pays sont trop petits pour être sur une carte ou si l’AC est la nouvelle révolution verte !
Références :
- Friedrich T, Derpsch R, Kassam A, 2012. Overview of the Global Spread of Conservation Agriculture. Field Actions Science Reports, Special Issue 6
- Willer H, Lernoud J, 2016. The World of Organic Agriculture. Statistics and Emerging Trends. Research Institute of Organic Agriculture FiBL, Frick, and IFOAM



Contact - Mentions Légales - Problème technique ?