HOLISTIC MANAGEMENT : poser les choses


EPISODE 1 : HOLISTIC MANAGEMENT : poser les choses


Comparaison maïs SD et labourJe voudrais faire une simulation en holistique management suite à l’intervention de Matthieu Archambeaud en octobre au Pays basque, pays bien connu pour sa production de maïs sur maïs. Et je sens que les personnes présentes voudraient bien se défaire de cette pratique. Oui mais comment ?

On va imaginer un des agriculteurs présents, qui avant de venir, a un peu réfléchi, non pas à ce qu’il allait faire (quel couvert, quelle semence, quelles rotations...), mais à ce qui est important pour lui dans la vie, à ses valeurs, et comment il voudrait que ça évolue pour lui, sa famille, son travail.

Voilà ce qu’il a écrit sur un bout de papier :

J’ai aujourd’hui 45 ans, j’aime mon travail et pourtant je n’ai pas l’impression d’être totalement satisfait, je suis encore à faire maïs sur maïs cette année, je ne trouve pas que ce soit très bon, j’ai peur de perdre irrémédiablement en fertilité, c’est chiant si je veux transmettre l’entreprise à ma fille , et j’ai vu le voisin qui a changé et qui paraît avoir retrouvé des vers de terre, une vie du sol quoi. C’est sûr que c’est à la mode, et moi j’aime bien cette idée de travailler avec la nature, plutôt que contre. Et tant qu’on est à parler travail, je trouve que mes revenus ne sont pas toujours au rendez-vous. J’ai toujours l’impression de travailler à l’aveuglette, on fait les choses puis on fait les comptes et le profit souvent il n’est pas là, ou si peu. J’ai l’impression de travailler la tête dans le guidon et j’aimerais bien changer ça.

Alors si on me demandait ce que je veux aujourd’hui, comment je voudrais que ça évolue, je dirais :

Je veux retrouver une bonne fertilité de mes sols car je pense que c’est la solution pour l’avenir. Cela me permettrait de laisser derrière moi la sensation d’un travail accompli et de permettre à ma fille de reprendre sur des bonnes bases et je l’espère pour mes petits enfants. Qu’ils se rappellent peut être : « Le pépé, c’est lui qui nous a filé le virus de la fertilité ».

Je voudrais aussi travailler avec une meilleur rentabilité. Certains préconisent de travailler plus pour gagner plus, je préfèrerais travailler moins et gagner plus, pour être plus présent pour ma famille, pour plus de sécurité et d’indépendance, et pour mieux maitriser mon système de production.

Il y a des objectifs, des valeurs qui ressortent de ce travail d’introspection : fertilité, transmission, rentabilité, c’est ça qu’on cherche pour le moment, un but professionnel associé à des valeurs. On veut créer un cadre (Allan Savory dit Framework) dans lequel on va prendre des décisions. On appelle ça le CONTEXTE HOLISTIQUE.


Contact - Mentions Légales - Problème technique ?