Cultiver un colza avec un couvert associé

Gilles Sauzet – Nathalie Landé ; CETIOM

recommander cette page



Télécharger le document
(PDF - 450.6 ko)

En vue d’offrir des alternatives à l’implantation du colza et en réponse aux défis environnementaux, le CETIOM innove. Pour la quatrième année consécutive, l’association d’un colza avec un couvert à base de légumineuse à l’automne s’avère profitable au colza en terme de :
- réduction de la dose d’azote minéral au printemps
- réduction des doses d’herbicides anti-dicotylédones à l’implantation,
- régularisation de la production. Des pistes nouvelles sont explorées autour du choix variétal des couverts à associer et du comportement des insectes d’automne dans le cas de colzas associés.

Cette note technique résume les principaux acquis du CETIOM au travers de ses propres expérimentations depuis plusieurs années. Nos partenaires ont entrepris d’adapter cette innovation selon les problématiques régionales de l’Ouest. Nous reviendrons prochainement pour une compilation de ces données acquises souvent dans des réseaux de parcelles d’agriculteurs. Quelques graphiques illustrent déjà nos premiers résultats.


Contact - Mentions Légales - Problème technique ?