Maïs en strip-till en Ille-et-Vilaine

Document Christophe de Carville

recommander cette page


Sur ces deux photos du 18 juin, vous verrez du maïs qui nous vaut des remarques voire des quolibets et pourtant… et pourtant !

Près du louchet, que beaucoup reconnaitrons, vous pourrez juger de la différence de taille entre : « quand tout a bien marché » et « shit happened »

Il a été semé au strip till fin Mars, sur un couvert de fèverole peu développé, après maïs grain, dans une terre à 12°C avec localisation de 18-46 près du rang et azote en profondeur sous le rang. Il a reçu dans les 6 semaines qui ont suivi près de 200mm de pluie avec des températures peu propices à la levée du maïs pour ne pas dire froides. Tout pour plaire… Pour moi le coté positif c’est qu’il a tout de même levé correctement.

La lenteur de la levée l’a rendu sensible aux limaces, aux pigeons et aux corbeaux qui s’en sont occupés ; de surcroit quelques taupins sont venus se mêler à la fête. Il reste 75 000 pieds/ha en moyenne.

Pour couronner le tout, le localisateur de 18-46 a déconné. Au début, 3 rangs sur 6 fonctionnaient correctement, puis 2 sur 6, puis 1 sur 6. On peut donc voire nettement à quoi ce maïs aurait ressemblé si tous les rangs avaient fonctionné correctement. C’est plus ça que je veux voir ainsi que le fait que nous n’avons pas été obligés de ressemer. La structure sous le rang est excellente et la plante a supporté les excès d’eau de ce printemps sans trop de dommages. Le démarrage avec engrais starter est tout à fait satisfaisant et surtout bien mieux que sans starter. Maintenant qu’il commence à taper dans l’azote l’ensemble se ré-équilibre.

Pour ceux qui veulent absolument trouver des raisons de se gausser : « Grand bien leur fasse » ! Pour nous c’est une technique prometteuse ; à nous de l’appliquer correctement.



Contact - Mentions Légales - Problème technique ?