Témoignage de M. Destouches

recommander cette page


Colza en semis direct associé à une féverole

M. Destouches a commencé le semis direct en 2007 en utilisant un Semeato. Il s’agissait de l’un des seuls semoirs disponibles sur le marché à sa connaissance. Depuis ces débuts, il a participé à de nombreuses réunions, rencontres de spécialistes pour accroitre ses connaissances en matière de semis direct et de couverts végétaux. Au travers de ces diverses rencontres il a appris la présence sur le marché du semoir KUHN SD. En discutant avec d’autres agriculteurs, il s’est rendu compte que la machine avait de très bons retours. Les agriculteurs possédant un SD KUHN lui ont également fait part de l’attention que portait KUHN sur les évolutions des techniques de semis pour concevoir des machines permettant de répondre au mieux aux besoins des agriculteurs. Lorsque M. Destouches a vu le SDLiner au Festival NLSD, il a tout de suite été intéressé. Il a eu l’occasion de se rendre à une démonstration auprès de son exploitation qui a renforcé son intérêt et l’a conforté dans sa volonté d’achat d’une machine.

Fenugrec dans un mélange d’inerculture semé derrière moisson (août 2013)

Durant les 6 dernières années, M. Destouches a continué les recherches sur le semis direct et les couverts pour augmenter ses compétences. Grâce à des essais constants et « l’apprentissage par l’erreur », M. Destouches s’est rendu compte de l’importance de la maitrise de la profondeur de semis (notamment pour les cultures d’hiver). Il cherche également à placer la graine dans un sol ayant un niveau d’humidité optimal ainsi qu’une structure favorable à la germination. Les périodes sont donc très souvent réduites, au moment du semis, la machine doit être fiable.

Pivot de colza semé en direct

L’expérience des dernières années l’ont amené à de nouvelles attentes sur le SDLiner notamment au niveau du système de disque ouvreur qu’il a adapté en provenance directe d’Amérique du Sud. Ces nouveaux disques ouvreurs ont une meilleure capacité de découpe au travers du couvert et créent un sillon exempt de résidus. Pour le colza, ces disques travaillent légèrement la ligne pour placer la graine dans des conditions de germination optimale avec une certaine proportion de terre fine créant un excellent contact sol/graine.



Contact - Mentions Légales - Problème technique ?