Témoignage : Produire une ration de base au moindre coût et de qualité


JPEG - 93.5 koVincent AUFFRET, installé en GAEC père/fils à PLEYBEN (29) et responsable des cultures sait « qu’avec la terre si on ne donne pas on a pas !  »

Exploitation référente chez Triskalia sur le sud et le centre Finistère, Vincent teste les solutions Oxyfertil depuis plus de 5 ans.

« Nos prairies ont retrouvé rendement et qualité, l’orge et blé sont en augmentation très sensible de niveau de rendement ainsi que le maïs grain. »

L’exploitation gère 154 ha de SAU (42 ha de céréales, 8 ha de légumes, 5 ha de colza, 49 ha de maïs, 2 ha de betteraves fourragères, 48 ha d’herbe, 120 VL sur aire paillée produisant 940000 litres de lait.

- Le chaulage est pratiqué sur les terres en redressement avec 1 tonne d’Oxyfertil 82.10 (Ca.Mg) broyée vrac principalement sur les têtes de rotation comme le maïs le colza et les légumes (25 tonnes minimum par an) ;
- Sur les terres à l’entretien, les céréales reçoivent 300 kg par ha et par an d’Oxyfertil 82.10 calibrée (10 tonnes en 2012) ;
- En 2013, pour les parcelles les moins riches en P2O5 et K2O, sera appliqué de l’Oxyfertil 0.10.20.35.6 (N.P.K.Ca.Mg) (10 tonnes en 2013).

L’amendement basique est raisonné de cette manière pour la 82.10 broyée depuis 5 ans et pour les apports de calibrée 82.10 depuis 3 ans. Le chaulage des prairies sera à intensifier en 82.10 et 0.10.20.35.6 dans les prochaines années.

« Nous voulons maintenir le potentiel de l’outil de production, valoriser et faire travailler les fumiers, tout cela pour produire une ration de base au moindre coût et de qualité. »


Contact - Mentions Légales - Problème technique ?