PRP, la convergence des techniques pour sécuriser les pratiques


JPEG - 60 koLa mise en œuvre d’une agriculture de conservation impose à l’agriculteur de reconsidérer ses pratiques.

L’ensemble des facteurs qui influencent la biologie du sol doit être réexaminé sous l’angle de leurs conséquences sur la faune et la flore du sol. L’assolement, le travail du sol, la protection phytosanitaire et la fertilisation nécessitent des adaptations, au risque d’obtenir des résultats décevants. Ainsi, les engrais traditionnellement utilisés par les agriculteurs, de manière de plus en plus raisonnée, ont pour vocation la nutrition de la plante. Or, certaines formes, parmi les plus répandues ne sont pas sans conséquence sur les organismes vivants du sol.


Contact - Mentions Légales - Problème technique ?