OXYFERTIL, partenaire de la conservation des sols


Les sols sont le support de nos productions, ils jouent un rôle majeur dans la régulation des grands cycles planétaires, notamment ceux de l’eau, du carbone ou de l’azote. Ils sont fragiles et notre devoir est de les respecter pour nous et les générations futures. Compte tenu de la faible extensibilité des surfaces cultivables, nous devons imaginer des systèmes à forte productivité capables de nourrir la planète sans hypothéquer l’avenir. Ces systèmes doivent intégrer des techniques et une fertilisation respectueuses de la faune et la flore de nos sols et ainsi préserver la biodiversité pour poser les bases d’une politique de gestion durable des sols.

Les techniques culturales simplifiées préservent la structure du sol et sa biodiversité naturelle, la non-incorporation des résidus de cultures et le maintien des couverts végétaux limitent les risques de battance, d’érosion et de lessivage.

Si l’agriculture de conservation préserve la fertilité du sol et permet ainsi un meilleur fonctionnement de celui-ci, il n’en reste pas moins que l’augmentation du taux de matière organique dans la couche superficielle du sol et le développement de la vie biologique contribuent à générer une acidité en surface qu’il convient de contrôler.

Face à cette réalité, il faut se poser les bonnes questions quant aux modalités d’apports des amendements minéraux basiques et du type de produit à utiliser pour aboutir aux meilleurs résultats. Les questions techniques afférentes principales sont :

- Quelle profondeur de sol dois-je considérer ?
- Quelle quantité de valeur neutralisante dois-je apporter ?
- A quelle fréquence dois-je faire mes apports ? Quel(s) produit sera efficace ?


Contact - Mentions Légales - Problème technique ?