Nouvelle enquête pour simulation virtuelle sur l’effet des systèmes de culture sur la flore

Les couverts d’interculture sont souvent mentionnés pour rendre de nombreux services écosystémiques parmi lesquels la régulation des adventices. L’efficacité des couverts à concurrencer les adventices dépend, outre les conditions pédo-climatiques, du choix des espèces de couverts (nombre et caractéristique biologique) et de la conduite associée (densité et date de semis, date et mode de destruction) en lien étroit avec la longueur de l’interculture (variant selon le couple de cultures précédentes/suivantes). Il est quasi-impossible de tester expérimentalement l’effet de tous ces facteurs.

De plus, l’effet des couverts sur la flore adventice est très étudié en regardant l’interculture, mais beaucoup moins à long-terme. En effet, il est aussi très difficile de suivre durant des années les mêmes parcelles conduites avec des couverts qui diffèrent pour en comprendre leurs intérêts.

C’est pour cela que nous souhaiterons mettre en place une expérimentation « virtuelle » où nous mobilisons un modèle qui simule l’effet des systèmes de culture sur la flore, à court et long-terme : le modèle FlorSys. On peut ainsi faire varier la gestion de l’interculture de manière à observer les effets sur la flore.

Nous souhaiterions pour cela composer des mélanges sur la base de l’expertise des agriculteurs et des conseillers agricoles, débutants ou confirmés dans la technique, en semis-direct, TCS, labour, conventionnel, biologique, …

Cette enquête ne prendra que 2-5 min pour être remplie, il n’y a que 3 questions.

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfds-Z4rCnSVgU0H5_ah4nBhYnLnlt8ucOulpSQDd7zOhKr2w/viewform

PLate-forme expérimentale Inrae Dijon sur les systèmes de cultures et les adventices

Merci pour votre aide.



Contact - Mentions Légales - Problème technique ?

Hébergeur web vert