Merci les pionniers, ... (21ème siècle)


L’UNIP (Union Nationale Interprofessionnelle des plantes riches en Protéines), l’INRA (Grignon, Dijon), le CETIOM (Grignon, Mons, Bourges), ARVALIS, les Chambres d’agriculture de Mayenne, Moselle, Nièvre et Yonne, l’Agroscope Reckenholz –Tänikon (Zurich, Suisse), l’ESA (Angers) lançaient tout récemment le concept PCB (Pois-Colza-Blé), pour « élaborer des références et vérifier des hypothèses sur des questions encore en débat concernant l’effet environnemental des protéagineux dans les rotations de grandes cultures et optimiser, sur le plan agro-économique et environnemental, des rotations à base de colza, blé et orge en y introduisant du pois ».

Alléluia, les instituts s’emparent des rotations créées et expérimentées par des agriculteurs sur le terrain depuis déjà quelques années :
- Colza, gérer positivement les pailles, sécuriser la structure et changer de précédent
- Pour gagner plus avec du colza, placez-le après un pois !

Gilles Sauzet du CETIOM avait également repris intelligemment le concept du colza associé à des plantes gélives, dont l’idée remonte aux premières expérimentations bretonnes du réseau BASE dans les années 2003-2005.
- Colza, le CETIOM confirme l’orientation SD et association avec légumineuses
- Post de Philippe Pastoureau sur le sujet

Même si les instituts oublient toujours souvent de dire merci, leur rôle en matière de diffusion et de vulgarisation reste irremplaçable.


Documents joints

  • (PDF - 85.2 ko)

Contact - Mentions Légales - Problème technique ?