Vendredi 10 mai 2019
Frédérique Hupin

Ingénieur agronome avec une expérience de 20 ans dans le management associatif, la communication et le conseil environnemental en agriculture. Frédérique HUPIN est consultante et journaliste freelance, spécialisée en agroécologie.

Le mouton, un allié pour valoriser vos couverts !

La valorisation des couverts d’intercultures par le pâturage des ovins est une pratique innovante comportant de nombreux avantages : agronomiques, économiques, écologiques voire même sociétaux. Cette valorisation est tout à fait possible via des partenariats entre éleveurs et céréaliers.

Pour le céréalier, le mouton permet de détruire ou de diminuer considérablement la masse végétale du couvert sans impact négatif sur le sol et sa structure tout en économisant un passage mécanisé ou chimique. Ils restituent également au sol de l’azote et d’autres éléments sous une forme plus rapidement assimilable pour la culture suivante.

Pour l’éleveur, les couverts sont une ressource alimentaire très riche pour les animaux et ce pâturage a un impact positif sur l’état sanitaire du troupeau au niveau parasitisme.

A travers cette pratique, les deux partenaires recréent du lien social entre eux, du lien entre élevage et culture et créent aussi une image très positive de l’agriculture pour le citoyen !