Mardi 22 juillet 2014

Matthieu Archambeaud

Après avoir rejoint F. THOMAS dès 2003 et mis en place le site agriculture-de-conservation.com, M. ARCHAMBEAUD
a été l’un des initiateurs d’Icosystème, plate-forme d’apprentissage en ligne dédiée à l’agroécologie, l’agroforesterie et l’agriculture de Conservation qu’il anime aujourd’hui.

Implantation des couverts végétaux : les clés de la réussite

Frédéric Thomas et Matthieu Archambeaud ; TCS n°78 - juin/juillet/août 2014

Si l’intérêt des couverts végétaux est globalement un élément bien intégré dans les réseaux TCS et SD tant pour leurs impacts positifs sur la structure, le développement de l’autofertilité, le développement de la biodiversité fonctionnelle, la gestion du salissement et même pour élargir les fenêtres de semis, notamment à l’automne, la réussite n’est pas toujours à la hauteur des attentes. Celle-ci passe bien entendu par des mélanges et le choix des bonnes espèces mais aussi et surtout, par la qualité et le soin apportés à l’implantation. En effet, le semis du couvert est certainement l’un des plus délicats au vu des conditions de sol, de résidus, de fertilité et de météo post-récolte. Réussir cette implantation, contraire- ment à ce qui est souvent véhiculé comme idée, exige de la précision, un savoir-faire, voire des outils spécifiques. C’est l’inventaire de ces différents éléments que nous avons choisi de vous présenter dans ce dossier, dans l’espoir que vous se- rez satisfaits de vos couverts.


Télécharger le document
(PDF - 1.4 Mo)