Faut-il un sol nivelé et sans cailloux pour récolter le peaola ?

19 mars 2020

recommander cette page


Le peaola est l’association du pois et du colza. Le pois seul demande un sol nivelé et sans obstacle pour bien le récolter. Le colza, non. Qu’en est-il du peaola ?

Le pois est une plante fainéante qui investit peu dans ses tiges. Par conséquent, elle ne se dresse pas vers le soleil mais rampe sur le sol ou monte sur un tuteur si on lui en donne un. En grande culture, le pois cultivé seul reste au sol et il faut pouvoir "raser" le sol pour bien le récolter. C’est pourquoi, la majorité des cultivateurs de pois nivelle la parcelle et élimine tout obstacle en ramassant les pierres par exemple.
Le colza est au contraire doté d’une tige solide qui se ramifie en branches. C’est une plante robuste qui verse rarement. La récolte se fait souvent avec la coupe un demi mètre au-dessus du sol. La récolte du colza ne nécessite pas de sol nivelé ou "dépierré".
Par conséquent, il est possible de se demander quel état de surface du sol faut-il pour du peaola ? Faut-il niveler et éliminer tout obstacle pour raser le sol avec la coupe de la batteuse comme avec un pois classique ? Ou le pois va-t-il monter sur le colza et s’en servir comme tuteur, ce qui permettra de régler la coupe façon colza ?

Peaola en WallonieIl n’y a pas ici de réponse unique mais une multitude de réponses. En effet, le peaola (figure 1) est l’association du pois et du colza et il n’y a pas un mélange possible mais des centaines. Il y a un grand nombre de formulations possibles où les doses de semis de colza et de pois varient pour arriver au résultat recherché. Par exemple, il y a la formulation 50/50 où l’on sème 50% de la pleine dose de colza et 50% de la pleine dose de pois. Il est aussi possible de citer la dose 80/20 avec 80% de la pleine dose de colza et 20% de la pleine dose de pois. Mais attention, la formulation n’a pas besoin d’être égale à 100%. Elle peut être supérieure à 100 ou inférieur à 100. Par exemple du peaola 80/40 pour essayer d’augmenter le rendement final ou du peaola 40/40 pour essayer de tirer parti du pouvoir compensateur du colza qui cherchera à s’étaler plus.
Il est logique de penser que plus le colza est semé dense, mieux le pois montera dessus et plus haute sera la coupe à la récolte. Mais à ce jour, la dose minimale de colza pour récolter le peaola à la même hauteur qu’un colza n’est pas connu. Néanmoins, pour récolter facilement malgré des pierres et des bosses, une hauteur de fauche de 50 cm n’est pas toujours obligatoire. Souvent, une hauteur de coupe d’environ 25 cm suffit. Cette dernière sera plus facilement atteignable et permettra de mettre plus de pois et un peu moins de colza dans le mélange. Ce qui permet d’augmenter la production de protéines sur la ferme. Une chose est sûre : avec un minimum de colza, le pois aura un tuteur. Du coup, l’implantation et la récolte seront plus simple du fait d’une hauteur de fauche plus haute.

Le peaola est une culture qui permet de gommer un des plus gros inconvénients du pois : la préparation d’un billard pour assurer la récolte. Cette nouvelle culture est prometteuse mais malheureusement comme toutes les nouveautés, il faut découvrir et apprendre leurs fonctionnements pour s’en servir efficacement. Si le peaola vous intéresse, je vous invite à vous renseigner dans vos réseaux physiques et aussi dans les réseaux en ligne. Par exemple, en cherchant les hashtags #peaola et #peaoladhiver, vous trouverez des infos sur le sujet.



Contact - Mentions Légales - Problème technique ?

Hébergeur web vert