Et pourquoi pas Bio Strip-Till ???


JPEG - 49.6 koJe viens à votre secours, si vous n’avez pas réussi à choisir entre "zone till" et "strip till", il vous reste la solution "bio Strip-Till".
- Comme vous pouvez le voir sur la photo, il y a de la vie dans le sol et il semblerait que les plantes communiquent entre elles, les chercheurs ne savent pas encore trop comment, moi paysan je crois ce que je voit, et là, force est de constater qu’il se passe des choses.....
On a toujours pensé que le travail du sol ne pouvait se faire que par des machines, mais en réfléchissant un peu, tout le monde a remarqué que les racines de nos cultures descendent souvent sous les 30 cm, zone qui n’est pas travaillée par nos machines !!! On va donc considérer que les machines ne sont pas indispensables, et que le travail des racines des cultures précédentes peut suffire dans certains cas. La première chose que j’ai donc mis en pratique a été l’implantation de couvert "Biomax", cela est super pour remettre de la vie dans un sol mais pour une culture de printemps, le matelas de résidus laissé sur le sol peut me poser quelques soucis. Heureusement, j’ai rencontré Steve Groff( PdF en bas de page ) qui m’a raconté une belle histoire de radis semé en ligne. J’ai bien ri la 1ère fois que j’ai vu cela, toute la salle également et on a tellement ri que personne ne l’a pris au sérieux. Steve est revenu une 2ème fois nous re-expliquer cela et cette fois-ci, il a rajouté du pois autrichien dans l’inter-rang afin de booster les radis pour leur donner vraiment toute la puissance nécessaire pour remplir leur fonction de structurateur. À la deuxième écoute, surtout lorsqu’il nous a dit que son objectif était de produire du maïs avec 0 azote, j’ai commencé à le prendre au sérieux et la lecture des PdF qui suivent m’illumine l’avenir.

PdF en anglais

PdF traduit par google

N’hésitez pas a visiter le site de Steve pour plus d’infos : www.TillageRadish.com

PS : Sur la casquette de Steve, on peut lire " Le sol de doit jamais être nu ", Frédérique Hupin explique à ses agriculteurs Belges qu’il faut mettre le couvert le plus tôt possible pour obtenir quelque chose de bien, je crois maintenant savoir pourquoi beaucoup d’agris se passionnent pour des sols vivants... JPEG - 70.7 ko


Documents joints

  • (PDF - 1.5 Mo)
  • (PDF - 3.4 Mo)

Contact - Mentions Légales - Problème technique ?