En circulant en belle France


La culture du maïs, l’intensification, les gros tonnages, les frais de séchage, l’augmentation des prix de l’énergie et des intrants, etc etc….

Ce papy du Jura s’en fout ; lui quand il sèche son maïs c’est de l’art…


Contact - Mentions Légales - Problème technique ?