De l’agriculture de Conservation à l’Agriculture Ecologiquement Cohérente

Auteur : F. Thomas et M. Archambeaud - 300 diapositives -  [2013 ]- Prix de vente : 25 €  


JPEG - 7 ko : Le bon de commande est à imprimer et à retourner à l’adresse indiquée. Paiement par chèque ou mandat administratif. Une facture sera jointe à l’envoi.

Ce CD de 300 diapositives, illustrées de nombreuses photos explicites, de graphiques et de commentaires, dresse l’état des connaissances aujourd’hui. Il présente l’ensemble des aspects techniques appuyés par de multiples exemples concrets ; il fait également ressortir la cohérence de l’ensemble de ces éléments dans une approche globale vers plus de durabilité.

Passer d’une notion de durabilité à l’Agriculture Écologiquement Cohérente

Face aux inquiétudes et aux profonds bouleversements que rencontre l’agriculture mais aussi à l’explosion probable de la demande en ce début de millénaire, un changement radical des pratiques de production est nécessaire. Si les TCS et le Semis direct, centrés à l’origine sur la réduction voire la suppression du travail du sol pour limiter les coûts de mécanisation ont permis d’amorcer un changement radical d’approche, ils ont été progressivement complétés par l’utilisation de couverts végétaux performants dans le but de développer la fertilité des sols et par une adaptation des rotations au non-labour afin de limiter les risques de salissement et ravageurs. Très complémentaires, ces trois orientations ont donné naissance à l’Agriculture de Conservation ou AC qui a permis de réduire encore plus la consommation d’énergie, tout en y associant d’autres économies tout aussi intéressantes en matière d’engrais et de protection phytosanitaire.

Enfin l’observation, le génie des agriculteurs et la multiplication des expériences de terrain montrent qu’il est encore possible d’aller plus loin avec des couverts permanents, en associant des plantes de service aux cultures ou en intégrant l’élevage. Ce concept plus abouti, qui a pris la dénomination d’Agriculture Ecologiquement Intensive ou AEI véhicule beaucoup mieux notre approche d’agriculture où l’énergie du vivant, l’écologie mais aussi l’expérience et la connaissance deviennent les principaux intrants. Plus complexe et diverse dans les pratiques, dans les outils et les modes de production, elle rassemble cependant les ferments, les idées et les innovations qui vont nous permettre de produire autant, sinon plus, avec beaucoup moins, tout en respectant les hommes et préservant l’environnement.

C’est aujourd’hui la seule orientation à porter un projet agricole ambitieux et rassembleur avec une cohérence globale forte pouvant déboucher sur une adhésion massive de l’ensemble des acteurs pour un changement radical et rapide.

Frédéric THOMAS


Documents joints

  • (PDF - 1.3 Mo)

Contact - Mentions Légales - Problème technique ?