Mercredi 1er juin 2016

Sarah Singla

Sarah Singla est agricultrice en Aveyron sur une exploitation en AC depuis les années 1980. Elle est aussi formatrice au sein de Hum’s agronomie (hums.fr)

Couvrir l’inter-rang du maïs : et si on allait plus loin que le trèfle blanc ?

Stefan Zehetner, agriculteur américain, expérimente depuis plusieurs années le semis de couverts en inter-rang dans le maïs.
Sur tous les essais réalisés au cours des dernières années, il a constaté que si le semis était réalisé après le stade 6 feuilles du maïs, le couvert inter-rang se développait mal, faute d’une mauvaise installation.
Après avoir fait des essais avec une seule espèce, il s’est laissé tenté par les couverts multi-espèces et reste sur ce choix car il est convaincu de développer et de stimuler davantage la vie du sol.

  • Semis du couvert au quad
  • Le couvert multi-espèces sous le maïs
  • Le couvert sous le maïs prêt à être récolté
  • Le couvert après récolte du maïs

Sur les photos, le couvert est implanté à la volée avec le quad au stade 4-5 feuilles du maïs. Dans ce mélange, il a mis du ray-grass, du trèfle incarnat, du mélilot, du trèfle hybride, du trèfle blanc, du trèfle rouge, de la vesce, du colza nain, de la navette et du radis.
A la récolte du maïs, il laisse ce couvert en place pendant tout l’hiver. Il implante l’année suivante un soja ou un maïs à nouveau.