Changement d’herbage


Aprés un peu plus d’une année à la Chambre d’Agriculture de Seine-Maritime, j’ai quitté la Normandie pour le Lot et Garonne. Je suis maintenant technicien pour SLY France, importateur du Stripcat, strip-till de Twindiamonds. C’est pour moi l’occasion de m’investir un peu plus dans le développement de l’AC à travers une technique promis à un bel avenir, l’édito de Frédéric le confirme.

Maïs, colza, tournesol, betteraves, sont autant de cultures auxquelles la technique du strip-till peut apporter beaucoup. Ces derniers temps j’ai beaucoup appris sur le tournesol qui est une culture trés fragile et pas si facile à réussir en travail simplifié. Face aux difficultés du semis-direct pur, le travail localisé permettra surement de sécuriser l’implantation en nettoyant la ligne et en créant un profil favorable à l’exploration racinaire. La betterave sucrière est elle aussi promise à un bel avenir en AC grâce au strip-till qui permet d’assurer un développement racinaire rapide et efficace qui permettra d’assurer de hauts rendements. Les implantations sont trés prometteuses avec à l’avenir une baisse de la dose d’azote grâce à la localisation :

Strip-till avant betteraves sucrières dans la Marne, chez Romain Joly.

Strip-till de printemps dans la Marne, chez Romain Joly. A gauche 140u d’azote localisé au strip-till, à droite 180u d’N sur une préparation au vibroculteur.

Pour toutes les cultures il reste du chemin à faire pour caler les itinéraires, et en particulier la fertilisation, "l’autre moité du strip-till". L’expérience américaine est une bonne base et nous permet de bénéficier de machines abouties, d’expériences et de grandes lignes à suivre, mais nous devons affiner à nos conditions. C’est pourquoi chez SLY nous voulons être proche de nos utilisateurs pour leur apporter en plus de la machine, la technique pour progresser et aller vers plus de réussite en strip-till.


Contact - Mentions Légales - Problème technique ?