Associations de céréales et de légumineuses : quelques éléments importants pour réussir

Joseph Pousset ; GRAB de Basse-Normandie - 2004 -



Télécharger le document
(PDF - 97.4 ko)

La pratique des associations de céréales et de légumineuses à récolter en graines ou en vert est courante en agriculture biologique. On a pris l’habitude de désigner ces associations : « mélanges céréaliers », terme impropre puisqu’il désigne au sens strict le mélange de plusieurs céréales uniquement, alors qu’ici on mélange des céréales et d’autres cultures qui ne sont pas des céréales. Une association d’orge et d’avoine est un véritable mélange céréalier. Un groupement de plusieurs variétés de blé également quoique dans ce cas on devrait plutôt parler de mélange variétal…

Cette petite mise au point réalisée notons que les associations de céréales et de légumineuses ne sont pas récentes. On les pratiquait dans l’Ouest de la France (et sans doute ailleurs) au moins dans la première moitié du 20ème siècle. D’ailleurs le biologiste finlandais Virtanen, prix Nobel de chimie en 1945, avait montré à ’époque
l’intérêt des associations de graminées et de légumineuses. Il avait en effet mis en évidence l’absorption par les graminées d’acides aminés fabriqués et excrétés dans le sol par les légumineuses.

Contact - Mentions Légales - Problème technique ?